bannière

bannière

samedi 17 novembre 2018

Grève

Accord gagnant pour les femmes de chambre 

sous-traitées du Marriott Prado Vélodrome



Les femmes de chambre de l’hôtel Marriott Prado Vélodrome, avec le soutien de leur syndicat CNT-SO, étaient en grève depuis le 12 novembre pour obtenir des avancées salariales. Après 4 jours d’un joyeux tintamarre mené par le piquet de grève, la direction régionale du sous-traitant du nettoyage, STN Groupe, a dû concéder la signature d’un accord de fin de conflit.

Celui-ci acte la satisfaction de l’essentiel des revendications des grévistes :

 

  • Augmentation des qualifications (AQS2) dans la grille de salaire conventionnelle
  • Mise en place progressive du 13ème mois

Quand l’accord rentrera en pleine application, les rémunérations annuelles de tous les salarié-e-s du nettoyage du site auront augmenté de plus de 09 % ! Ceci sans compter les effets de la mise en place d’un système de pointage permettant une prise en compte totale des heures travaillées et des heures complémentaires.

Pourtant, Il y a encore quelques jours, l’employeur prétendait ne pas pouvoir faire « d’effort » supplémentaires pour la rémunération de ses salariés… L’action déterminée de notre équipe syndicale aura encore démontré que la lutte collective est littéralement payante ! 

La victoire est belle, dans un contexte de régression généralisée pour les salarié-e-s, même si nous avons conscience que le chemin est encore long pour démonter ce système d’exploitation qui confisque l’essentiel des richesses générées par le monde du Travail. C’est n’est qu’un début…

CNT-SO Nettoyage PACA


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire