bannière

bannière

samedi 30 août 2014

Solidarité internationale

Soutien International aux zapatist@s contre la guerre de contre-insurrection au Chiapas







A la Société Civile Nationale et Internationale,
A la Sexta Nationale et Internationale,
Aux Médias libres, autonomes, indépendants ou comme ils s’appellent,
Aux Juntas de Buen Gobierno,
A l’EZLN,
Aux Bases d’appui de l’EZLN,





Compañeras, Compañeros,

Depuis chacun de nos recoins de cette planète en résistance et en rébellion contre le capitalisme, nous nous rassemblons pour dénoncer publiquement la récente agression contre nos frères et sœurs Bases d’Appui de l’Armée Zapatiste de Libération Nationale, des intégrants de l’Organisation ORCAO (Organisation Régionale de Caféiculteurs d’Ocosingo) contre les BAEZLN des villages de San Jacinto, El Egipto, Kexil et El Rosario, de la Municipalité Autonome San Manuel.

Les intégrants de l’ORCAO sont arrivés le 25 juillet, armés, pour prendre la terre récupérée en tirant en l’air, construisant leurs toits et menaçant les BAEZLN et 3 communautés. Le 30 juillet ils sont venus empoisonner les bovins collectifs de la municipalité autonome et ont blessé un petit taureau. Continuant leur agression, le groupe armé est revenu le 1er août pour agresser les BAEZLN du village El Egipto, garçons, filles et compañeras ont dut se retirer pour ne pas avoir à affronter le groupe. Quelques 5 jours plus tard, ils sont revenus pour couper un arbre, et ont tiré en l’air à côté de deux villages zapatistes.

Finalement le 14 août, au petit matin, les paramilitaires de l’ORCAO ont entouré le village de San Jacinto et ont tiré dans les maisons, réveillant les comp@s BAEZLN qui y dormaient et qui ont dut se retirer dans l’autre village zapatiste, y laissant tous leurs biens.

Nous dénonçons énergiquement cette forte violation aux droits de l’homme, agression, persécution et répression et dénonçons une stratégie directe du mauvais gouvernement contre les zapatist@s pour contrecarrer les nouvelles initiatives zapatistes proposées durant l’échange entre le Congrès National Indigène et l’EZLN. Comme l’a manifesté le CDH Fraybartolomé de Las Casas, ceci est une guerre de contre insurrection que continue le mauvais gouvernement de l’État et le gouvernement fédéral avec ses alliés entrepreneurs contre les Zapatist@s.

Nous nous rendons bien compte que cette stratégie touche diverses régions du Chiapas. N’oublions pas non plus l’attaque contre nos frères et soeurs zapatist@s de la Realidad, l’assassinat de notre compagnon Galeano, et la destruction de la clinique et l’école de la communauté le 2 mai passé, perpétrée par les paramilitaires de la CIOAC-H.

Ceci est une attaque directe contre l’autonomie zapatiste, chaque fois les zapatist@s se font plus forts, et de plus en plus nous nous rendons compte que la construction de l’autonomie zapatiste, que cet autre monde qu’ils construisent, fonctionne et marche ! Nous aussi nous nous faisons plus forts et plus organisés, et les plans du mauvais gouvernement ne seront pas suffisants pour stopper l’avancée des zapatist@s.

SOLIDARITÉ AVEC LES PEUPLES ZAPATISTES VIVE LES COMP@S DE L’EZLN S’ILS TOUCHENT A UN-E ILS NOUS TOUCHENT TOU-T-E-S